Types de parasites intestinaux humains

Posted on

Les différents vers intestinaux Les vers intestinaux sont des parasites de l’intestin, qui vivent donc aux dépens de notre organisme.

Les vers intestinaux sont des parasites, c’est-à-dire des organismes qui s’abritent dans le corps d’un autre être vivant pour s’y reproduire. Ils parasitent en général les animaux mais peuvent se développer dans les intestins (tube digestif) de l’être humain, avant d’éventuellement coloniser d’autres organes. Il en existe de nombreux types :• L’oxyure est le ver intestinal le plus fréquent, surtout chez l’enfant. Sources : Ces vers plats, à la différence des autres vers, se retrouvent seuls dans l’intestin de l’être humain. Le vers ingéré va alors se fixer dans l’intestin humain grâce à un système de ventouses. Les échinocoques ne sont pas bien dangereux pour nos animaux de compagnie, mais leur forme larvaire peut être à l’origine d’une maladie grave chez l’Homme, l’échinococcose. Chez les humains, c’est la forme larvaire qui est rencontrée. L’oxyure, ou Enterobius vermicularis, est un petit vers parasite qui vit à l’intérieur du gros intestin, dans l’espèce humaine. Ce long parasite, qui vit dans l’intestin grêle, peut mesurer de six à huit mètres de long.

Types de parasites intestinaux humains

  • Injections : pouvant être réalisées par votre vétérinaire. Mais il faut tenir compte du fait qu’il ne s’agit pas de vermifuges à large spectre, efficace contre tous les types de vers.

Les vers adultes, présents dans l’intestin des chiens, pondent des œufs qui sont éliminés et disséminés en très grand nombre (photo ci-dessous) avec les selles, dans le milieu extérieur.

Les œufs des oxyures éclosent dans l’intestin et ces vers ont une durée de vie de 3 semaines environ. Par exemple, pour les plus connus: Les vers instestinaux colonisent l’intestin, et se retrouvent donc dans les selles (les vers ou leurs oeufs). ) Les Oxyures vivent dans le gros intestin mais la ponte se fait au niveau de l’anus après migration des femelles fécondées. Leur taille est de 0,5 à 2,5 cm.Les petits strongles (larves et adultes) se logent dans le gros intestin et l’intestin grêle. D/ Calendrier des vermifugationsNous vous avons préparé un petit tableau rappelant les périodes types de vermifugation « chimique » préventive sur une base de 4 traitements annuels. Elle déploie ensuite des filaments qui parasitent tout le reste du corps du crabe, le soumettant presque entièrement au parasite. Les parasites vivent dans l’intestin grêle et se nourrissent du contenu intestinal. Ainsi elles sont capables d’atteindre l’intestin grele, dans lequel elles s’installent et continuent leur développement jusqu’a la mâturité sexuelle. Les vers adultes vivent dans le lumen de l’intestin, attachés a la paroi intestinale, et en causant des pertes de sang importantes chez leur organisme-hôte.

Quelles sont les troubles ou maladies causées par des infections parasitaire dans le corps humain ?

  • Pour les chiens adultes : au moins quatre fois par an selon les recommandations de l’ESCCAP.

L’ascaris lumbricoide est le plus grand parasite nématode infectant l’intestin de l’etre humain.

Cycle de vie: Les vers adultes vivent dans l’intestin grele. Quand les oufs contagieux ont été avalés, les larves éclosent , entrent dans la muqueuse de l’intestin et sont transportées vers les poumons . Une fois qu’elles sont arrivées dans l’intestin grele, elles deviennent adultes. Répartition géographique: C’est le vers intestinal le plus fréquemment retrouvé dans l’etre humain, il est répandu partout au monde. Ces vers a tete d’épingle ne peuvent vivre que dans le corps humain. Ce ver a trois types  représentant un rique pour l’etre humain, soit le Schistosome haematobium, le Schistosome mansoni et le Schistosome japonicum. Cycle de vie: A l’état adulte le ver solitaire vit uniquement dans le tractus intestinal du corps humain. Les oncospheres sortent de l’intestin de l’animal, pour traverser la paroi intestinale et migrer dans la circulation sanguine, ensuite envahissent le corps entier. Les cysticerques deviennent vers solitaires adultes dans l’intestin humain en 2 mois environ, et peuvent y vivre pendant plusieurs années.

  • Comprimés : sachant que certains sont appétents, d’autres peuvent être aisément dissouts dans l’eau.

Les parasites (vers) vivent principalement dans nos intestins, mais peuvent accéder à d’autres parties du corps comme les poumons, le foie ou le cerveau.

Pire encore, les parasites peuvent vivre dans le corps pendant des années sans causer de symptômes évidents. Une fois adulte et installé dans l’intestin grêle, le tænia peut mesurer jusqu’à un mètre de long (80 cm pour le dipylidium). Son corps se forme d’anneaux que le ver libère, toujours par les selles. Cependant, lorsqu’une grande quantité de vers sont présents dans le tractus intestinal (plusieurs centaines parfois) une occlusion peut se produire, avec des conséquences extrêmement sévères, en particulier chez l’enfant. Néanmoins, les moyens de prévention face aux parasites digestifs sont universels et s’appliquent à tous les types de vers. Cependant, cela peut cacher la présence de parasites dans le corps. De nombreuses personnes pensent que le corps humain n’est que peu sujet aux invasions parasitaires, et que cela survient uniquement dans les pays les plus pauvres du monde. Les parasites sont des organismes qui s’installent dans notre corps, et qui se nourrissent de nos cellules et des aliments que nous ingérons. Les parasites, tout comme les mycoses ou les bactéries, se trouvent en abondance dans notre corps, et si nous sommes en bonne santé, nous cohabitons en équilibre avec eux.

Ces deux types de ténias se propagent et rentrent dans l’organisme humain lors de la consommation de viande crue ou mal cuite.

Il me tend, en plus d’un remède censé faire sortir tout élément de mon intestin, un petit pot en plastique destiné à l’analyse. Il s’agit des maladies dues à la présence, au développement ou à l’accumulation de parasites dans le tube digestif jusqu’à l’intestin. Un ver qui habite dans le corps humain pendant 15 ans et mesure jusqu’à 50 cm de long. Après ingestion de nourriture contaminée, des larves viennent infester le corps humain, et celles-ci se dirigent vers les tissus musculaires pour les manger petit à petit. Avec environ 25 % de la population mondiale infectée par ces vers, c’est le parasite que l’on retrouve le plus couramment dans le corps humain. Ce sont des petits vers présents dans l’ intestin et qui donnent l’oxyurose. La plupart des et des ascaris (de la famille des nématodes) se développent dans le corps humain et pondent les œufs dans l’intestin. Protozoaires : les protozoaires sont des parasites unicellulaires qui se multiplient à l’intérieur du corps humain. Certains types de parasites causent de fortes démangeaisons anales, comme dans le cas de l’urticaire, en particulier les oxyures. Le corps réagit à certains types de parasites intestinaux en essayant de les expulser de l’estomac. Une fois dans le corps humain, il faut attendre une douzaine voire une quinzaine de mois avant que le ver n’arrive à maturation. Dans le corps, les parasites migrent de l’estomac du malade vers le bas du corps comme les mollets ou les pieds. Ces œufs éclosent dans l’intestin, puis les larves de l’oxyure deviennent adultes en 3 semaines.