La chenille de la pyrale du buis peut être détruite par un insecticide biologique:

Posted on

Quel traitement appliquer pour la pyrale du buis ?

Oui, malheureusement pour nous et nos buis, la chenille de la pyrale du buis n’a à ce jour pas de réels prédateurs connus dans nos contrées. Ce traitement pyrale du buis est certes efficace, je dirais même trop efficace. Le traitement pyrale du buis naturel efficace est le bacillus thuringiensis, et plus précisément le bacillus thuringiensis Kurstaki. Ce traitement ne tue que les chenilles et pas les autres insectes des alentours, ni les papillons, même pas les papillons de la pyrale. piège papillon pyrale du buis Ces pièges se trouvent en jardinerie ou facilement sur internet. La pyrale du buis commence ses ravages à partir de mars avril, voir même février mars pour les coins bien exposés et ce jusqu’au mois de novembre. Vous devriez en vous approchant de plus près voir la chenille de couleur verte, comme les feuilles, avec quelques points jaunes. C’est une bactérie qui sécrète des toxines qui ciblent spécifiquement les chenilles de papillon, et sont sans danger pour les autres insectes pollinisateurs. LES MALADIES CRYPTOGAMIQUES DU BUIS Cylindrocladium buxicola Depuis les années 70, nous connaissons un champignon assez dévastateur  qui est volutella buxi, mais dernièrement, une autre maladie Cylindrocladium buxicola est apparue.

La chenille de la pyrale du buis peut être détruite par un insecticide biologique:

  • pays utilise souvent de bacillus contre pyrale bius

Cependant, une menace dévastatrice subsiste pour cette plante en France : la pyrale du buis, une chenille d’origine asiatique particulièrement difficile à éradiquer.

Si votre buis est sévèrement infecté par la chenille de la pyrale de buis, vous devriez opter pour l’éradication du parasite par des agents insecticides biologiques plutôt que chimiques. Maigre consolation, selon Olivier Baubet, la pyrale ne mange que le buis, épargnant les autres espèces. Le corps vert strié de bandes plus sombres de la chenille de la pyrale est hérissé de quelques poils. la chenille se développe pour atteindre 40 mm de longueur, puis se transforme en papillon nocturne. La chenille est une insatiable vorace qui dévore les feuilles, mais aussi quand il n’y a plus de feuilles les jeunes écorces ! Il faut intervenir rapidement, car si une attaque de pyrale ne met pas en péril votre buis, il peut y avoir plusieurs générations dans l’année. Le champignon attaque les feuilles et les tiges du buis. La pyrale du buis est bien partie pour ravager tous les buis d’Europe. C’est un papillon originaire d’Asie Orientale ( Chine, Japon, Corée) Le vrai nom de la pyrale du buis est Cydalina perspectalis ou Diaphania perspectalis.

La pyrale du buis : un papillon ravageur

  • Famille : Buxacées
  • Type : vivace
  • Origine : Pays méditerranéens
  • Couleur : beige
  • Bouture : bouturage
  • Plantation : printemps
  • Floraison : avril
  • Hauteur: plusieurs mètres (5 au maximum)

Donc en 2007 la pyrale du buis est bien installée en Allemagne dans la région limitrophe avec la Suisse et la France.

En 2008 la pyrale du buis est déjà arrivée en France dans le Haut-Rhin. La pyrale du buis est vraiment un papillon colonisateur et à prolifération rapide. jeune pyrale du buis La chenille mange le buis et y fait des fils de soie. Au 1er stade, la chenille de pyrale du buis mesure 3 mm et est à peine visible. Dans l’article suivant je vous expliquerai comment surveiller et vous débarrasser de cet envahisseur qu’est la pyrale du buis. Ce champignon s’attaque aux parties aériennes des buis, il se caractérise par des ronds sur les feuilles et des stries sur les tiges. Savoir reconnaître la Pyrale du buis Présente actuellement dans 71 départements, dont 28 depuis 1 De couleur verte et noire, la chenille de Pyrale du buis Cette chenille se nourrit des feuilles de buis, et elle a un appétit dévastateur.

Une chenille verte appelée pyrale du buis

  • Formation vidéo en 3 modules
  • Livre des maladies et parasites plante par plante
  • Les vrais méthodes bio qui marche enfin dévoilées

Comme je ne connaissais pas la pyrale j’ai ensuite cherché quelques informations sur internet pour savoir avec quel produit traiter.

Il serait intéressant de tester l’efficacité d’un traitement bio et naturel à base d’huile de neem contre la pyrale du buis. Cylindrocladium buxicola est un champignon parasite du buis qui entraine la mort des feuilles et des rameaux. Contrairement aux abeilles et à tous les insectes butineurs et pollinisateurs, la chenille de la pyrale dévore les feuilles du buis. Ce docteur en biologie reconnaît immédiatement la pyrale du buis (Cydalima perspectalis), papillon parasite originaire d’Asie. Après y avoir détruit le Massif de buis, un site naturel vieux de 500 ans, la pyrale sort du pays pour assouvir sa faim en Géorgie et en Abkhazie. Son action est ciblée et rapide (quelques heures suffisent) pour éliminer les vers et chenilles dont la pyrale du buis. Pour éviter le retour de la pyrale du buis, prévoyez de faire un traitement préventif dès le mois de mars de l’année suivante. Retrouvez également notre vidéo sur le traitement à utiliser contre la pyrale du buis en cliquant ci-dessous : Merci à Delphine, titulaire du Certiphyto : N° d’agrement IF01685 pour ces précieux conseils. Voici quelques informations sur la pyrale du buis: Mis à part la pyrale du buis, un champignon nommé Cylindrocladium buxicolar peut attaquer le buis.

Un ravageur papillon qui cause de gros dégâts : Depuis peu un ravageur nommé “ Pyrale du buis ” (Cydalima perspectalis) s’attaque aux buis (buxus sempervirens ) de nos régions. Papillon recensé depuis 2008…

Redoutable parasite originaire d’Asie, la chenille de ce papillon nocturne (Cydalima perspectalis) prolifère d’année en année.

C’est en 2008, en Alsace, que la pyrale du buis a été observée pour la première fois en France. La pyrale du buis Cydalima perspectalis a été signalée pour la première fois en Europe en 2007, à proximité de Bâle. Les chenilles de la pyrale du buis sont de couleur vert clair striées de deux bandes noires et blanches. On reconnaît également la pyrale du buis aux dégâts qu’elle provoque sur la plante: feuilles dévorées, feuilles mortes, cocons de soie et excréments verts ou bruns. C’est une chenille qui ne s’attaque qu’aux feuilles de buis pour se nourrir, causant ainsi de vastes dégâts, voire le dépérissement des buis. Mais elle devient ensuite une chenille verte très reconnaissable, avant d’évoluer nymphe puis en papillon blanc et brun avec des irisations dorées. La chenille verte du buis, ou pyrale du buis, n’est pas urticante. Plus vous détruirez rapidement un maximum de chenilles, mieux vous rendrez la lutte contre la pyrale du buis facile. Puis, durant une semaine,  la chenille entame sa nymphose, elle se transforme dans un cocon pour devenir un papillon. La chenille sort et se nourrit des feuilles du buis. Lorsque plus de 3 papillons de la pyrale sont capturés par semaine, il est nécessaire d’utiliser un traitement insecticide. Pour bien utiliser les produits de traitement contre la pyrale du buis dans votre jardin, reportez-vous à l’étiquette et les informations relatives aux produits. Il est donc important de vérifier l’état de santé de ses buis et dans le cas d’une infestation, de procéder à l’élimination de la Pyrale. Pour la pyrale du buis, il faut compter 10 jours de chrysalidation. Sur smartphone : AGIIR : application des sciences participatives pour lutter contre les insectes invasifs (pyrale du buis).