Sol et exposition idéals pour la culture des épinards au jardin potager

Posted on

Au lieu d’utiliser ces répulsifs chimiques, coûteux et particulièrement mauvais pour l’environnement, voici quelques astuces écologiques qui vous permettront de ne plus être gênés par ces insectes parasites.

Les plantes répulsives les plus couramment utilisée contre eux sont la citronnelle, la lavande, le géranium, le basilic, le thym citron, la mélisse, la menthe poivrée et le pyrèthre. Les mouches sont des insectes plutôt inoffensif pour l’homme, elles restent cependant nuisibles. Les plantes répulsives les plus utilisées contre elles sont le basilic, la menthe poivrée et la tanaisie commune, appelée aussi barbotine. Les fourmis n’aiment pas du tout le basilic, c’est un très bon répulsif naturel contre ces insectes. Pour les repousser, il suffit d’identifier leur point d’entrée dans la maison et d’y placer des feuilles de basilic. L’enfouissement des fanes après la récolte prépare le terrain pour recevoir une culture exigeante de légumes-feuilles comme le chou et le céleri. Les insecticides biologiques méritent une attention particulière dans la culture aquaponique car tous ne sont pas conseillés pour l’élevage de poisson. Bien que les insecticides biologiques soient classés pour une utilisation biologique, la plupart d’entre eux sont toxiques pour les poissons et les insectes bénéfiques. Ryania (Ryania speciosa) Plante Canal perturbateur de calcium pour les cellules d’insectes nuisibles Utiliser avec parcimonie et prudence, modérément toxique pour les poissons.

Maladie du romarin: les insectes et maladies du romarin

  • Enfouir du mulch de feuilles ou d’écorces de chêne
  • Biner régulièrement

Source : Copping, 2004 ; Shour, 2000 ; Soil Association, 2011 ; IFOAM, 2012 Les insectes bénéfiques également appelés insectes auxiliaires peuvent être utilisés pour lutter contre les parasites.

cubensis Certains composés non organiques peuvent être utilisés pour traiter les maladies fongiques et beaucoup d’entre eux peuvent être utilisés dans les unités aquaponiques. Le compagnonnage des plantes est une méthode de culture intercalaire à petite échelle qui est très commune dans l’horticulture biologique et biodynamique. Vous aimeriez des conseils pour régler un problème avec un insecte en particulier ? Cicadelle pruineuse Metcalfa pruinosa Ces étranges insectes poudreux ou laineux sont des suceurs de sèves qui peuvent faire mourir des plantes s’ils sont très nombreux sur un même plant. plantation, culture, entretien et maladies) … Les pucerons sont des insectes parasites de quelques millimètres dont il n’est pas toujours facile de se débarrasser une fois installés confortablement sur vos plantes. Feuilles de poivron abîmées par les pucerons Vous voilà bien informés pour savoir si oui ou non, vous devez craindre les pucerons dans votre potager. Le savon est un poison pour les insectes comme les pucerons, il les étouffe. Les syrphes sont de petits insectes volants rayés noir et jaune, qui sont souvent en vol stationnaire.

Quels sont les freins au développement de la protection intégrée pour la culture de la fraise ?

  • Traiter au pyrèthre ou roténone
  • Huile minérale blanche
  • Branches de thuya
  • Arroser les plantes avec un fort jet d’eau

La culture du basilic est relativement simple quelque soit le climat en France, et rien ne vaut le basilic fraîchement coupé!

La culture du basilic se prête également très bien à la culture en pot et se conserve très bien au congélateur. Enfin la culture du basilic est également bénéfique à certains autres légumes comme la tomate ou le choux en les protégeant de certains ravageurs. Pour commencer votre culture de basilic, vous pouvez partir avec soit des graines ou des plants. Les graines de basilic : Le semis de basilic est possible en pleine terre uniquement si vous habitez dans le sud de la France. Les plants de basilic : on les trouve facilement dans le commerce et sont directement prêt à être mis en terre. Le basilic craint peu les parasites et maladies, il est d’ailleurs utilisé pour repousser certains insectes. La culture du basilic (60%) votes Les ravageurs peuvent causer de gros dégâts dans un potager. Pour faire venir les insectes pollinisateurs, plantez quelques plantes mellifères comme la glycine, le baguenaudier ou encore la lavande qui vit longtemps. Optez pour la culture du basilic en pot qui est beaucoup plus facile que la culture en pleine terre.

Pour tuer sans pesticides tous les insectes et leurs œufs dans la maison :

  • BASILIC
  • CAMOMILLE
  • ESTRAGON
  • FENOUIL
  • MATRICAIRE
  • MELISSE
  • MENTHE
  • MILLEPERTUIS
  • ORIGAN
  • PERSIL
  • ROMARIN
  • SAUGE OFFICINALE

Installez les plants de basilic dans des pots avec une couche de gravier pour drainer et un bon terreau de jardin enrichi.

Pour diversifier les plantations, optez pour le basilic pourpre à petites feuilles au goût plus épicé que son cousin à feuilles vertes. C’est aussi une plante légendaire chez les jardiniers débutants ou confirmés pour son côté capricieux face à la culture. Dernière nécessité pour produire beaucoup de feuilles : de l’azote, le basilic est très nitrophile, il a besoin d’un sol riche en nutriments directement disponibles. L’autre problème avec la culture du basilic est qu’il apprécie un sol plutôt argileux, légèrement alcalin, donc sans trop d’humus. Si vous avez décidé de semer à l’abri pour repiquer ensuite, ne gardez pas votre basilic à l’intérieur plus de quelques semaines après les semis. Les cochenilles sont des insectes piqueurs sans pattes qui ressemblent à de petites coquilles fixées sur les tiges ou les feuilles de la plante. Nombreuses sont les questions… Les plantes d’intérieur sont parfois soumises à des conditions de culture difficiles, elles souffrent alors de divers symptômes. La culture du basilic peut se faire tout au long Vous pouvez également semer directement votre basilic en pleine terre dès que les risques de gelée sont passés. Conduite de culture : Supprimez (pincez) les fleurs et prélevez régulièrement des feuilles pour activer les pousses. Selon les cas, on peut faire sécher les plantes, leurs feuilles ou leurs fleurs et les réduire en poudre pour les déverser autour des semis. Dans nos jardins, le pyrèthre de Dalmatie a des propriétés répulsives pour de nombreux insectes. D’autres plantes à effet répulsif pour les moustiques : absinthe, aspérule odorante, basilic, lavande, menthe, pyrèthre, tabac d’ornement, tanaisie. Vous pouvez cultiver le basilic en pot ou en jardinière mais si vous souhaitez l’installer dehors, près de vos autres aromatiques, attendez que les dernières gelées soient passées pour repiquer. Il est également possible de bouturer le basilic, pour cela il suffit de prélever quelques sommités et de laisser tremper la tige dans un petit verre d’eau. Préférez la culture du basilic en pot plutôt qu’en pleine terre. Conseil pour le sol : Les feuilles de basilic se conservent très bien congelées ce qui vous permet de les utiliser tout le long de l’année. / Tony Cavanagh Pour ne pas avoir de mouches dans votre maison, mettez-y un pot de basilic.