Quelques règles de base pour prévenir les maladies du jardin (Partie 1)

Posted on

En farfouillant un peu plus, Françoise me précise que ses arbres portent des feuilles jaunes et que certaines, bien vertes, sont vrillées et recroquevillées.

Lorsque les feuilles présentent un dépôt noir en surface, un peu comme si de la suie noire s’était déposé pendant la nuit, on parle de fumagine. N’hésitez donc pas à installer des arbres, arbustes ou des plantes, dites pollinisateurs pour inciter les abeille à venir butiner dans votre jardin. Ce petit animal est donc notre allié puisqu’il débarrasse le jardin de nombreux insectes nuisibles dont de nombreux papillons de nuit aux chenilles nuisibles pour les cultures. La Clinique Des Plantes recense pour vous les maladies de l’oranger les plus courantes. Cette maladie, présente chez l’oranger mais aussi sur de nombreuses autres plantes, est provoquée par un champignon. Pour plus d’informations sur les maladies de l’oranger, demandez conseil dans votre magasin habituel auprès d’un vendeur certifié. Elles sont présentes dans toutes les parties aériennes, avec une prédominance dans les feuilles, et dans une moindre mesure dans les baies. «Je m’apprête à traiter plusieurs rosiers très vieux (au moins 30 ans) avec de l’extrait de prêle contre la maladie des taches noires. Voyons ici comment lutter … Les aleurodes, ou mouches blanches, sont un fléau fréquent pour de nombreuses plantes, au jardin, sous serre ou en intérieur.

Présence de fourmis sur les branches et les feuilles

  • Pour prévenir les invasions : vaporisez régulièrement de l’eau sur le feuillage de vos plantes.
  • Pour vous débarrasser d’une invasion légère : vaporisez de l’eau plusieurs jours d’affilée sur le feuillage.

Ces insectes suceurs … Vous avez peut-être déjà observé d’étranges protubérances sur les plantes, notamment les feuilles ou les rameaux des arbres.

Un petit coléoptère noir nommé otiorhynqu… N’épargnant rien ni personne, les pucerons sont un fléau pour le jardinier. Puisant leur nourriture dans les plantes, ils provoquent des déformatio… Les pommes de terre sont la cible de nombreux ravageurs et maladies. Le puceron lanigère est un petit insecte mais un grand fléau pour les arbres fruitiers, en particulier les pommiers ! Les grappes sont attaquées par de petites chenilles blanc jaunâtre, longues de 2 cm, qui agglomèrent les jeunes feuilles et les grappes avec des fils de soie. Les feuilles sont piquées sur la face supérieure, ce qui provoque de petites galles sur la face inférieure, dans lesquelles l’insecte se loge. Les cochenilles sont des insectes piqueurs sans pattes qui ressemblent à de petites coquilles fixées sur les tiges ou les feuilles de la plante. Ce sont de très petites araignées rouges qui envahissent les plantes, souvent dessous les feuilles. Pour ce faire, vaporisez régulièrement les feuilles avec de l’eau tiède ou encore enfermez la plante dans un sac en plastique sinon utilisez un insecticide biologique. Il est aussi utile de sélectionner des variétés résistantes si certaines maladies se sont déjà déclarée dans votre jardin.

Les fruits du Cornouiller sanguin ne sont pas comestibles, mais ont des propriétés fébrifuges (voir plus bas dans plantes et santé).

  • Traiter au pyrèthre ou roténone
  • Huile minérale blanche
  • Branches de thuya
  • Arroser les plantes avec un fort jet d’eau

Vous trouverez ci-dessous une liste des principaux parasites du jardin (volants et du sol) : À savoir : des plantes saines sont

Leurs dommages sont, eux, bien visibles sous la forme de bandes jaunes sur l’ensemble de la surface des feuilles et de petits points au-dessus de la feuille. Dans mon jardin, j’ai remarqué des taches noires sur les feuilles de mon . Les arbres, même lorsqu’ils sont persistants, perdent leur feuilles pour se renouveler. Boursouflures à la base des pousses ou des boutures présentant une zone noire qui s’étend à toute la plante. Petits insectes blancs à la face inférieure des feuilles. au jardin d’ornement, au potager, dans la serre, au verger ou sur les plantes d’intérieur, ils sont vraiment partout. […] Lire la suite dans notre petit jardin, on a un citronnier et un oranger. **en automne, lorsque le vent souffle fort les deux arbres notamment le citronnier, perdent beaucoup de leurs feuilles bien que le petit jardin est entoure d un mur assez haut. Bon à savoir : beaucoup de plantes sont sensibles à cette bactérie qui transfère son matériel génétique dans celui de la plante (fruitiers, légumes, aster, chrysanthème, rosier, etc.)

Quelques conseils pour lutter contre les maladies des plantes

  • feutrage blanchâtre sur le dessus puis le dessous des feuilles, sur les boutons… ;
  • déformations des feuilles suivies d’un dessèchement.

Ils sont plus faciles à identifier que les maladies, quoique les dépôts de fumagine consécutifs à leurs piqûres sous forme de poussière noire et collante soient trompeurs.

Les feuilles sont non dentées, légèrement charnues, ovales-oblongues, spatulées, et le limbe est progressivement atténué à la base ce qui fait qu’il n’y a pas de véritable pétiole. Gommose : Fumagine : champignon noir à la surface des feuilles et des tiges, suite à une attaque d’insectes qui provoquent des exsudats sucrés. 17/02/2017 Traité Rustica des maladies et parasites du jardin constitue une aide particulièrement précieuse pour tous les jardiniers, néophytes ou plus expérimentés Taillez les grands arbres en transparence. Pour conséquence, plante faible, feuille tombante, et qui meurt petit à petit. Ils s’attaquent non seulement aux racines mais aussi au tronc, aux tiges et surtout aux feuilles du bonsaï ficus. Pour diagnostiquer un jaunissement des feuilles causé par un excès d’eau, déterrez le bonsaï et voyez si les racines sont flasques et présentent des taches noires. Contrôlez régulièrement le revers des feuilles et la base des rameaux puis éliminez manuellement les insectes, qui ne volent pas et se déplacent lentement. J’ai 50% de mes branches où les feuilles sont mortes dû a un nid de fourmis que j’ai découvert dans le bas du tronc. Je l’ai traité avec un insecticide pour les arbres fruitiers mais qu’est-ce que je fais avec les branches où les feuilles sont mortes.

Quelques règles de base pour prévenir les maladies du jardin

elle est susceptible de détruire également des insectes auxiliaires, mais ceux-ci sont peu présents sur les arbres et arbustes au moment du traitement, qui est à réaliser en hiver.

Taches noires sur tronc et branches + feuilles mangées en 12 cercle. Des remèdes naturels contre insectes et parasites des plantes : araignées rouge, cochenille, pucerons,  insectes blancs,  charançons et botrytis. Diluez le savon noir dans l’eau (30 g de savon noir pour 1 litre d’eau chaude), versez dans un flacon et vaporisez les plantes attaquées. La lavande a également un effet répulsif sur les chenilles, les limaces et les escargots C’est un petit insecte qui s’installe sur les feuilles et les tiges. - Ou diluez le savon noir dans l’eau (30 g de savon noir pour 1 litre d’eau chaude), versez dans un flacon et vaporisez les plantes attaquées. Cette maladie, très rare chez les jeunes arbres, est également appelée «Noir de l’Olivier ». S’agissant de plantes plus développées, ce sont les feuilles qui sont criblées ou dentelées, puis décolorées et le sujet s’affaiblit. C’est pour cela que l’on peut souvent observer dans la nature des fourmis autour d’un groupe de pucerons ou de cochenilles sur une plante. Donc vous pouvez trouver dans votre jardin, des fourmis sans pucerons et des pucerons sans fourmis.

Les bonnes pratiques au jardin bio pour éviter ou modérer les attaques de parasites ou de maladies de la vigne conduite en treille :

Observez quelques instants dans votre jardin les réaction des coccinelles, larves etc, parfois, les fourmis ne réagissent pas ou peu, ou alors la coccinelle revient quelques minutes après [1].

Pour les jardiniers, les fourmis sont plutôt utiles, certaines plantes ont même développé des nectaires extrafloraux [2], dans le but d’attirer les fourmis sur l’arbre. Puisant leur nourriture dans les plantes, ils provoquent des déformations des feuilles, inhibent la croissance et sont vecteurs de maladies. Très friandes du miellat qu’ils sécrètent en suçant la sève, les fourmis mènent les pucerons dans les branches des arbres et des arbustes où elles pratiquent l’élevage intensif. Cultivées dans des pièces mal aérées, les plantes sont plus susceptibles de développer des maladies ou d’être envahies par des insectes. Cultivées dans un petit volume de terre, vos plantes d’intérieur ont besoin d’un apport régulier d’engrais, que vous choisirez évidemment bio. Une loupe est nécessaire pour les repérer au revers des feuilles ; dans un premier temps, le feuillage des plantes infestées jaunit, puis il devient poisseux et grisâtre. Les pucerons sont de minuscules insectes noirs, verts, jaunes ou bruns, s’agglutinant sur les tiges et les feuilles des plantes. Pour prévenir le phytophthora, prenez l’habitude d’arroser les plantes qui sont très sensibles à cette maladie avec de l’eau tiède : bégonias, cyclamens, primevères, azalées, gloxinias, saintpaulias. Pulvériser, au moins trois fois dans l’année, un produit à base de dicofol ou d’endosulfan, en prenant soin de bien mouiller le cœur des plantes.

Sol et exposition idéale pour planter un oranger ou citronier au jardin

Certaines espèces vivent en parasites dans les racines, tiges ou feuilles de nombreuses plantes sauvages ou cultivées, qu’elles affaiblissent ou peuvent même faire périr.

Les feuilles de la base sont les premières atteintes, puis la maladie progresse vers le haut et peut provoquer la destruction complète du feuillage et même des boutons. Lorsqu’ils sont abondants, poudrer copieusement les plantes attaquées avec un insecticide à base de lindane. Certaines rongent aussi les fleurs, les fruits, les racines ou creusent des galeries dans diverses parties des végétaux, même dans le tronc des jeunes arbres. Traiter avec un insecticide à base de malathion, de bromophos ou de carbaryl dès que l’on observe les premiers dégâts et quand les chenilles sont encore jeunes. FOURMIS Ces petits insectes constituent souvent une nuisance au jardin, bien qu’ils n’attaquent pas directement les plantes. Hannetons et vers blancs Les hannetons adultes rongent les feuilles des arbres au printemps, mais ce sont surtout leurs larves, appelées “ vers blancs ” qui sont redoutables. Celles-ci vivent dans le sol où elles se nourrissent de racines de la plupart des plantes cultivées, même de celles des arbres fruitiers ou des rosiers. Traiter le sol ou répandre au pied des plantes des appâts granulés à base de son et d’un insecticide. Souvent, aussi ils grimpent sur les plantes plus élevées dont ils attaquent même les feuilles supérieures et les fleurs.

Les bonnes pratiques au jardin bio pour éviter ou modérer les attaques de parasites ou de maladies des rosiers:

MEGACHILES Appelées aussi “ abeilles tapissières “, ces insectes découpent dans les feuilles des pièces rondes, ou ovales dont elles tapissent leurs nids.

Les pucerons sont aussi les principaux vecteurs des maladies à virus en suçant de la sève infectée d’une plante atteinte et en transportant ensuite le virus sur une plante saine. Les insecticides systémiques, tels que déméton, mévinphos, vamidothion sont particulièrement efficaces, cal ils pénètrent dans les plantes rendant leur sève toxique pour les pucerons pendant une à trois semaines. Elles sont surtout nuisibles aux arbres fruitiers et à quelques plantes herbacées (chrysanthèmes, choux). Il est possible de limiter le développement de cette maladie par des pulvérisations d’un fongicide à base de cuivre appliquées en automne, à la chute des feuilles. Oïdium ou “ blanc ” L’oïdium, fréquent sur de très nombreuses plantes, surtout en été, est provoqué par des champignons se développant à la surface des feuilles, tiges, fleurs ou fruits. Le champignon, vivant dans le sol, attaque les racines, le collet, la base du tronc, affaiblissant progressivement l’arbre jusqu’à ce qu’il meure. Taches noires du rosier (marsonia) C’est l’une des principales maladies des rosiers, aisément reconnaissable aux taches noires circulaires et bien délimitées qu’elle provoque sur les feuilles. Le champignon hiverne dans les feuilles mortes tombées au pied des arbres. MALADIES A VIRUS (ou viroses) Les virus sont des agents pathogènes constitués de particules vivantes, extrêmement petites qui se répandent avec la sève dans tous les tissus des plantes infectées.

Taches noires sur feuilles de rosier, la marsonia

Par contre , systématiquement, je retrouve “une armée” de fourmis noires dans la motte de racines, autour de la tige.

éliminez-les, sinon leurs chenilles mangeront les feuilles les feuilles de mes choux sont pleines de toutes petites betes noires qui sautent et volent : c’est quoi et que faire ? Cdt, Yvonne j ai des des feuilles d’agrumes trouées et enroulées dans la serre,avec apparition des vers blancs raillés de noir ,les extrémités marron/noir Ils affaiblissent les plantes et attirent d’autres insectes, comme les fourmis. On la reconnaît par l’apparition de minuscules toiles fines sur les plantes ainsi que de petits points jaunes ou blancs sur les feuilles. Les pucerons sont des petits insectes qui s’installent sur vos rosiers et s’attaquent à vos plantes  (feuilles, tiges et racines) pour se nourrir de leur sève. Pour prévenir cette maladie, traitez la base de la plante à la bouillie bordelaise ou pulvérisez souvent du purin de prêle. Diagnostic : Reconnaissable à l’apparition de taches gris noir sur les feuilles. Agir encore pendant l’hiver pour réduire la persistance des insectes adultes, en badigeonnant l’écorce et les anfractuosités du tronc et des rameaux, avec du savon noir ou des huiles. AU JARDIN CE WEEK-END - Chaque week-end, Marc Mennessier, journaliste au Figaro, ingénieur agricole et amoureux des plantes, vous livre ses conseils et astuces pour faire de votre jardin un Éden.

J’ai des haricots sous serre et depuis quelques jours j’ai des feuilles qui flétrissent et sans pour autant devenir jaune elles sont comme froissées???

Traiter ensuite avec des produits naturels à base de plantes comme une de prêle ou d’ail, à laquelle on peut ajouter, selon les cas, du soufre ou du cuivre ( ). Sur les arbres adultes, comme seules les feuilles de seconde génération sont atteintes, l’effet reste limité. Les cochenilles du citronnier vivent généralement en colonies denses, dans les zones les plus protégées des végétaux (bractées, base des feuilles, nœuds…) ou sous les écorces de paillage. Certains arbres complètement dénudés vont produire de nouvelles feuilles et même dans certains cas, des fleurs en septembre. Les arbres faisant l’objet de taille architecturée (arbres taillés annuellement pour leur donner une forme particulière) sont plus sensibles que les autres laissés en forme libre. Le Guignardia hiverne dans les feuilles mortes, leur élimination est donc le premier moyen de lutte tout comme pour la mineuse. Les insectes vivent dans les parties aériennes des plantes pendant la nuit mais retournent dans le sol pour la journée. Contenu : La maladie de la feuille jaune de la canne à sucre a été diagnostiquée pour la première fois à la Guadeloupe en 1996 et à la Martinique en 1997. Insecte avec ou sans ailes de couleurs variées (vert, noir, gris…) Si vous suivez un traitement naturel pour détruire la candidose (champignons ou parasites), évitez les sources de sucre dans votre alimentation, même les fruits et le miel. Il faut donc traiter, « biologiquement » si possible, les insectes parasites, avec du savon noir, du purin d’ortie ou un produit à base de pyrèthre naturel. Les feuilles et fruits sont criblés de petites taches noires, entourées d’un halo. Le champignon infecte les feuilles en juin, ses taches noires apparaissent dès le mois suivant, puis il tombe avec elles à l’automne. Ce petit coléoptère rouge vermillon (Lilioceris lilii) mesure environ 8 mm, ses pattes sont noires et il apparaît dès les beaux jours en se reproduisant très vite. Lorsque votre rosier présente des tâches noires sur ses feuilles, c’est sans doute qu’il est atteint de la maladie des taches noires, la Marsonia. Quelles espèces se cachent sous… Les cactus sont des plantes connues pour vivre dans des milieux secs, comme les déserts par exemple. Elles sont connues pour se fixer sur les plantes (feuilles ou tiges) et se nourrissent de leur sève. Nombreuses fleurs …les arbres ont 18ans, quelques abeilles butinent, mais nombreuses fleurs tombent…quelques feuilles ont des traces de dépots noir….je crains de ne pas avoir de fruits ?